m

m

I’m MARIE trintignant I’m DEAD

:

:

:

 

 

 

 

Et c’est la fin du monde ce soir la clôture soleil du soleil Tokyo main courante passage à vide un printemps froid adieu choses écrites et mouvements annexes récits visages flocons la mort et compagnie doublures début presque tout écrire que le monde est marrant vu à la télé demain je meurs une phrase pour ma mère les mots croisés de quoi faire un mur mon binôme l’art et le temps dans l’intervalle amour gloire et CAC 40 j’ai tout mon temps pour être heureux vingt lignes par jour ne cherchez plus mon cœur un dimanche après-midi dans la tête Sainte Catherine aujourd’hui demain dans la tour quand le ventre est un trou parmi d’autres au beau milieu du sexe l’apprentissage chair aux enchères l’examen de conduite le droit chemin quel ange n’est pas terrible les yeux de mon père la mémoire et l’oblique chronique d’un siècle qui s’enfuit le clocher brun et ceux qui tiennent debout je vous écris l’annonciation l’homme qui vomit ni toi ni moi ni toi ni moi ni nous l’amour roman quelqu’un sous tes yeux le corps inflammable l’épreuve du passeur les amants de Marie romance l’amour pur l’aurore un test de solitude amer sur le chemin des glaces ma haie love et bis répétita la vraie nature des ombres la douleur la pluie d’été le monde extérieur c’est tout les personnages un rêve ou un rêve mon héro (je ne sais pas) je ne sais pas je ne sais plus l’épuisant désir de ces choses l’amour des fois quand ça s’y met le vin pur le bord des larmes la voie des airs quand poser me va si bien les yeux dans la couleur vous qui habitez le temps l’espace furieux le repas la quiétude la chair de l’homme la fin sans fin de quoi faire un mur dans le plus simple appareil debout mouvements calque et volume presque tout j’ai dit presque tout j’ai tout mon temps je n’avais nulle part où aller je ne suis pas ce corps l’incontenable ce qui fait tenir demain je meurs monospace pigeon vole fever ballade romance l’amour dieu plus fort que moi

:

:

:

:

:

:

:

mal dit sur le morceau palestine de y tiersen

:

:

:

:

:

:

:

:

::

:

 

::