05 mai 2012

                                     
Posté par d i v à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mai 2012

          A Simon de La Brosse Savannah Édouard Levé Kurt Cobain, artistes marqués par la souffrance du double et du dédoublement           Il est l’heure de recommencer les contours tu es loin maintenant beaucoup trop loin pour venir ici compter mon ongle dans mes bouches. Je m’attends j’écris je me suicide un peu oh pas longtemps non pas longtemps quelque gouttes entre mes mains qui tombent. Avec l’ombre des conifères au loin qui se balancent ici dans la cour. ... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2012

                            BACON        [ Je mets toute ma vie dans ma peinture ]         Cherche bien dans la terre où les murs dépassent tête bêche on y voit comme une fissure une arête un éclat doux un espace étanche une clinique neuro je le perds je l’avais pourtant hier dans la bouche ton bonbon acidulé très tendre et très doux en forme de cœur ou de plaie c’est selon comment je me suis digéré... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2012

qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour ne rien perdre

                  Le dehors du dedans pour un temps très court. Le public les images et pas un intérieur qui ne soit plus profond que lui devant nous. Le salon tapissé d’astragant. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour ne rien perdre. Moi monsieur je me déguise en homme pour n’être rien. Du monde et des hommes qui me sont chair. Il y a la peau qui est en dessous. Il y aurait une frontière à tracer. Les milieux. Inter-connaissance dans l’origine et dans la tête. J'adore l'odeur... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]