A pieds joins Dans les flaques Rattrape-moi Trempées J’ai peur des chiens De ce qui pique La langue De l’abandon Des vagues Tu sais J’ai perdu mon chemin Dans les bouches Dans les lacs J’ai même demandé A dieu Ouvert entre les cuisses De cette femme Feu J’ai ressenti Plus bas la pluie Le lierre qui s’attache Et la lanière en cuir Mais l’écriture est mort Aussi T’empêche de mourir Etes-vous toujours là Au paradis Vous qui m’accompagnez Les ombres au mur Des trombes d’eau Des fleurs De toutes les couleurs Des racines Accompagnent le soleil Tombé jusqu’ici Des gouttes blanches Dans ta petite robe Bleue Comme la nuit C’est le signal Es-tu prête Ma chérie Petite Danseuse étoile Petite fleur Mon amour Toute ma vie Oublie ce qui va suivre On va tomber Et ne jamais remonter Le courant Dans cette couveuse Comment de fois J’ai voulu mourir Parce qu’on n’a plus le choix Entre vivre un peu Et le bonheur suivra Tes yeux Sa bouche Comme une ligne d’écriture blanche Dans le secret qu’on s’invente Pour exister un peu Parmi les bouches Les bras Les ventres ta peau Et autre matière qu’on touche Comme du plomb Car tout pourrira devant nous Comme avant Indemne Tu sais Voilà Ecoute