Mme Fouquet - (LP 3 Titres)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Madame Fouquet / 01

 

profite profitez
de cette éclat bleu
qu'on appelle soleil quand vous me manquez
beau
cou
l'étoile de mère
a des côtés coupants
et c'est pour ça
que nous coupons au couteau des bougies
dans un verre d'eau
pour éclairer nos nuits
tu saignes
aux coudes
comme un oiseau affamé
pour qu'un fleuve
coule
pas à pas
un baiser
j'ai compris qu'un socle n'est pas difficile à boire
ni à atteindre
quand on se tue à réfléchir à ça
comment je vais mourir
dans tes bras
dans ta bouche
dans tes sexes
que je nomme péninsule
arbre à chats
parenthèses
j'ai cru entendre un cil tombé
derrière le mur épais
où l'on s'abrite parfois
pour mourir un peu
si tu savais ce que fait l'ombre avec un corps
tout
une fusée du lait une horloge
pour te donner l'heure
quand nous aurons mangé nos peaux
fut il un instant dans l'autre
pour pardonner tout
goûter
tous nos fruits morts
défendus
et le fer des pendules
que le père martelait jour et nuit
à grand coup de ceinturon
dans vous
moi
j'aimerai vous faire jouir

 

 

 

Madame Fouquet (Carla Rose) / 02

 

Quand nous aurons gouté
A la dernière branche
Du sole entre les tombes
Ouvertes comme un cri
Lumineux que la peau
Aiguise à son tour
Pour nous manquer de peu
Les chats miaules
Nous frôlent
S’installent
On se réveille la nuit
Comme de la cendre
Un feu jamais construit
Pour l’ombre qui attend
Son tour au cadastre 
Je cherche les cheveux
Qui font que la nuit brille
Un peu plus que le vent
Qui attise de nos bouches
Un mot pourrait détruire
Tout même le ventre
Au soir de nos bêtises
Et si on faisait du vélo
Avec la chaine à nos cous 
Mordre et si c’était possible
Le frein dans tes dents
Qui brillent comme un éclat
Pris dans les aiguilles
Où c’est arrêté le temps
Derrière l’épaule
Derrière le chant
Partons nous promener
En ballade derrière les tombes
Où le temps s’est arrêté
Une seconde un enfant
Carla Rose danse au milieu
Des ronces et des orties
Puis la lavande
Des routes 
Des gares
Du sable au sang mêlé  
Restons ici
Le temps s’est arrêté
Construisons des ponts
Nous pouvons danser maintenant
Et rire comme des enfants
Carla Rose chante entre les tombes
De notre enfance
Au-delà des mots pris
Au bord de la falaise
De la fenêtre du corps