18 avril 2018

                        attractive peau                       
Posté par d i v à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2018

                                         
Posté par d i v à 08:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2018

Attractive peau

                    on aimait courir le long des plages et des dignes fermées on aimait caresser la peau plus douce que le satin de l'ourlet de la robe satinée on aimait écrire sur les rochers les murs et la peaul'ombre à venir et le soleil qui ne tardera pas à rougir les visages détendus les bateaux sur le dos et le sable collé entre le soir et le matin ou tu te réveilles encore endormie par les je cherche mes mots je n'ai plus rien à nous dire on brûle on enterre on... [Lire la suite]
Posté par d i v à 04:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 avril 2018

            POSSEDER ET DETRUIRE par d i v, jeudi 05 avril 2018, . Posséder et détruire comme cette équation sur la demande et sur les chiffres qui s’écroulent partout on veux du résultat sur des livres et des chansons je dédie tout tout mon chagrin en lettres capitales toutes mes peines dans des cahiers déchirés qui n’existent pas je ne crois pas en dieux mais je crois à la beauté des églises je ne crois pas à la beauté des églises mais je crois au sacrifice tout mon chagrin en lettres capitales... [Lire la suite]
Posté par d i v à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2018

J'ECRIS PARCE QUE JE VAIS CREVER / le dernier voyage de l'homme...

                    On raille du chiendent du parquet en bois la peau deviendra rouge Mais os de pendule et weekend compris Ça voulait dire quoi elles sont où nos petites dents perdues sous la peau d’un écran 16 neuvième t’en redemande ou quoi sur la route du soleil de l’amour et des choses sucrées Tu les veux toutes A bout portant y a des belles voitures qui filent comme des étoiles filantes dans le ciel pur Et c’est très beau d’ici de voir ça briller dans tes yeux Dis... [Lire la suite]
Posté par d i v à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2018

                                         
Posté par d i v à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2018

Gracefull

                En ce moment je vois des putes j’ouvre une porte le corps est nu qu’est-ce qu’on cherche une fin un début une onde de choc le ciel est bleu dans la chambre on rigole on est tous les deux on parle du temps qu’il fait dehors elle est belle elle est sur le dos elle se laisse faire elle demande est-ce que c’est la première fois un rêve blanc le tout premier rêve que vous avez fait ça racontait quoi elle demande est-ce que j’ai lu untel ou l’autre son peintre préféréétait... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2018

                  délivre-moi         Hier après-midi  Je me suis fait sucer dans un cimetière et c’est vrai d’ailleurs vous les affreux pourquoi vous mentir ici vous qui cherchez la vérité dans cette matière brute qu’on nomme parfois bêtement la POESIE  ON EN RIGOLE moi j’en écris pas ou j’en écrit plus d’ailleurs en neige écrit un jour dans des pages blanches de la poésie subconsciente pour me faire croire après qu’on a plusieurs vies ... [Lire la suite]
Posté par d i v à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2018

                          TE DIRE QUE LA NUIT J'AI PEUR            Te dire qu’au travers Ça s’ouvre pas comme on veut Je reste derrière la porte J’attends que le jour se lève un peu Je reviendrais demain Te dire à l’épaule Les mots doux assassins Qu’on ne dit pas toujours On se tait on garde tout On porte on porte Parfois c’est lourd On reviendra demain Qui sait derrière la porte J’entends des voix Je te... [Lire la suite]
Posté par d i v à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2018

                                CESAR       J’écris de la poésie depuis 30 ans Ça sert à rien la poésie J’écris de la poésie depuis 1 000 ans Ça sert à rien la poésie Ça sert à casser des ponts sous la glace Ça sert à casser des murs Qui ne tiennent plus debout Ça sert à casser la parole qui aiguise à l’école Le corps des platanes dans les enfants Qui ont trop joué autour Les mots qu’on ne dit plus Mais seul on n’avance... [Lire la suite]
Posté par d i v à 17:51 - Commentaires [6] - Permalien [#]