10 avril 2012

              MORT A VILNIUS  - (genèse textes)         06   On crèvera là tous les 2 non ne sors pas de moi comme ça si facilement je te garde comme un estuaire un bateau battu par les eaux mon enfant roi tu dis des alvéoles et des fenêtres je suis ton mur ta cage un fauve qui tourne la tête l’eau froide l'eau froide qui t’empêche de dormir mon amour au poing rageur chien qui me suit et me demande pardon avec la pluie de tes bras qui... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2012

                MORT A VILNIUS           [ Sois sage, Ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille. Tu réclamais le soir ; il descend ; le voici : Une atmosphère obscure enveloppe la ville, Aux uns portant la paix, aux autres le souci ] [ c b ]                                  
Posté par d i v à 01:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2012

Posté par d i v à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2012

                            je parle à ton corps comme je pourrais parler au mien panaché silence et ciel de faïence où nous avons marché tout les deux au loin l’eau de la pluie tourne autour de nos têtes et nos corps s’enivrent de ça ça avance les petites clochettes que nous formons s’évaporent avec tes mains ça tourne tout autour de nous ça tourne tout autour de nous le silence et le soleil en même temps pour nous tisser du... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 avril 2012

              BABYLONE      [ Ne vous tourmentez pas à mon sujet, des bas-fonds on rebondit si la houle le permet, j’y reste parce que je vais aller sans espoir jusqu’au bout de mes déchirements, jusqu’à leur tendresse ] [  Nicolas de Staël ]                        
Posté par d i v à 23:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 avril 2012

                                01 avril - le jour le plus pourri de ma vie       Il y a 25 000 roses / dans tes cheveux / et moi je traine par terre /dans le désordre et le chaos / il y a les poils du chien / du fil dentaire / et des mouchoirs jaunes / posés n’importe où / la vie est belle / la vie est belle / c’est un spectacle / au quotidien / grandeur nature / un livre ouvert dis / tu montes avec moi / dans le... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2012

                                déjà morte                                              on a calculé tes pas sur le sable pour voir si la lune entrait toujours dans tes cheveux manon j’ai lu ton premier poème ça parlait déjà de la mort manon... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2012

                            on n’y arrive pas non pourtant ça va très bien se passer ils te disent un léger vent contraire doit te porter et je respire enfin dans ta gorge la gorge d’un autre je sais je sais me taire la distance du corps à la lumière est séquentielle une main une mort un peu de terre que je fais moi avec tes yeux pour me reconnaître quand la guerre sera fini je choisirais tout seul l’addiction des dimanches en paix et dire que... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 mars 2012

          TRansfiguration performance de Olivier de Sagazan demeure du chaos                            
Posté par d i v à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2012

              manon is dead       j’ai mis tout le poids du corps pour prendre appui je crois que je suis dans la merde c’est un contre temps terrible d’être au monde il y a du sang qui coule du nez l’électro choque est faible quand la main tombe je suis revenu par 2 fois est-ce que j’ai encore la force de revenir de chercher les ressources des machines pour garder le cap j’avance dans le lexical dans l’ordre et le chaos dans la petite boite qui me sert de soleil je prends... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]