15 mai 2011

            / / /      [ Et mon désir glissait sur la route du temps Aride au bord du mystère des gouffres ] [ p r ]         Quand la porte est fermée à l'extérieur, une musique de chambre, c'est pleins d'herbes et de choses mortes, un air que l’on connait très bien pour l’avoir chanté 1 000fois dans le corps de l’autre, on ne savait plus nager pour sauver la noyée des décombres, quand l’autre n’était plus là, la noyée c'était nous c'était toi c'était... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mai 2011

                            NOIR DéSIR       Une musique de chambre, un air que l'on connait très bien pour l'avoir chanté 1 000 fois dans le corps de l'autre, quand l'autre n'étais plus là, c'était hier à quai, c'était demain je crois, dans un aéroport une gare ouverte la nuit, quand on s'en va qu'est-ce qu'on emporte, un parapluie un livre ouvert sous le bras, quoi d'autre, je ne m'en rappelle plus, un soleil nous a doublé sur... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2011

: : : : L INSUPPORTABLE : RETOUR DES : MINI-JUPES  part II : :        oui madame je m’en rappelle très bien maintenant depuis qu’ils ont changé le banc de place pour le mettre ailleurs dans une autre cité ou dans une autre ville une église une autre école moi j’en sais rien que voulez-vous c’est que le monde a changé tout va très vite aujourd’hui madame hier vous aviez un chapeau marron sur la tête avec un manteau blanc un peu trop long devant toutes les marches du cimetières que nous... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2011

  : : :       : : : : : : :  
Posté par d i v à 10:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 mai 2011

: :     :         Suicide Sunday part IV : : : chevaux cheval et s'y tenir à l'embuscade moi quand j'étais folle de toi je parcourais ton corps de mille manières qui soit les plus instables les plus torrides avec celles qui vous fond du mal celles qui vous hantent et vous réveillent la nuit comme tous ces visages traversés par de la craie pour finir le cercle et c'est et c'est presque fini nous sommes maintenant à l'écart des choses et de l'autre tu sais c'est comme... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mai 2011

; ; ; ; ; ;   ; ; ; ; ; ; ; ;; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ;   j'a u r ai s vo ul u ê tr e un art is te : : : : : : :: : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :  
Posté par d i v à 16:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 mai 2011

  : : :             je reviendrais dans les anciens territoires te donner la main te donner le là les anciens territoires avec leur ciel bleu au-dessus de nos têtes comme des morceaux d'ardoise pour que la pluie coule et vienne un peu plus vite dans nos mains les anciens territoires où tes yeux deux perles dans la nuit que je suivais sans avoir peur des orages cette peur qu'on froisse dans le ventre du chagrin des jours sans pour oublier d'avoir été en vie les anciens territoires où... [Lire la suite]
Posté par d i v à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2011

          bauhaus         : :: : : : : :
Posté par d i v à 19:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 mai 2011

d'Attila József à Krisztina Rády - le cercle de craie

  :               dis-moi tu n'as pas froid une averse qui passe au-dessus de nos têtes de l'instabilité statique nerveuse qui se promène partout dans le corps qu'on ressent quand nous marchons toi et moi au bord prêts à basculer un cheval au galop la force des vagues une dent qui rentre dans la peau quand le ciel est incomplet violet grand comme ça violent sans faire de bruit nous le cachons dans nos poings comme une ville qui prend forme la nuit... [Lire la suite]
Posté par d i v à 03:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2011

            C. TARKOS     : : : : Je suis né en 1963. Je n’existe pas. Je fabrique des poèmes.1. je suis lent, d’une grande lenteur2. invalide, en invalidité3. séjours réguliers en hôpitaux psychiatriques depuis 10 ans Christophe Tarkos est mort le 30 novembre 2004. : : : : : :
Posté par d i v à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]