10 mars 2011

comme brouillon pour le conserver sans le publier

/ / / / / / / / Il est toujours temps que l’on se quitte pour de vrai te perdre j’y pense un peu oui assez souvent quand la mer frappe avec ses pieds mon petit ventre pour que je me sorte de moi eau le beau rouge gorge posé un peu plus loin sur ton épaule on dirait d’ici trois couleurs symétriques pour en absorber une plus petite le bleu paraîtra jaune même que la dernière fois j’ai cru voir au travers tous mes visages décomposés j’exhorte tous mes caprices j’en fait des tonnes les trois couleurs primaires sont franchement je... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2011

d  i  v déportivo mardi 08/03/2011 02:48   [ je vous voyais jouer au foot dans une cage d'escalier mais gaetan roussel est venu vous baiser jusqu'au bout pour garder le monopole du rock français hein vous les 3 petits gars de Bois d'Arcy votre âme est sortie de l'abri bus entre la grande surface et la prison de notre ville et ça fait chier. Fleurs en plastiques. C'est mort. ] [ o s ]  Le monde de la télé le monde de l'internet qui m'a permi moi aussi petite trace verte dans la nuit de croire... [Lire la suite]
Posté par d i v à 02:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2011

/ / / / 1   9          6                 7 // / /       / / /       Il y a toujours cette musique qui tourne dans ma tête. Comme un refrain comme une phrase comme un coup de pinceau. Rouge sur la peau. Pour ne plus voir l’horizon ni les enfants qui jouent. Il y a toujours cette musique qui tourne dans ma tête et qui ne s’arrête pas c’est... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2011

: : : : mask : : : : : : : : : : :
Posté par d i v à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 février 2011

. . . . . . . T’as pas bientôt fini de te foutre de la gueule de quelques lecteurs qui pourraient être dans un avenir très proche de réels lecteurs potentiels sur un autre support beaucoup plus comestible si on s’en donnait un peu la peine mais non on se penche sur d’ancien texte mauvais pour en faire un autre jus qui s’avère être au final de la véritable daube post pré pubère essaye donc un peu de croire en ce que tu écris au lieu de nous chiader des jolies mots pour faire de la forme et non du fond laisse... [Lire la suite]
Posté par d i v à 19:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 février 2011

/ / / MASK / / / / / / / / / On revenait sans cages et moi sur le dos j’offrais des trucs inutile de te dire qu’au début on avait peur de donner des petites choses aux éléphants l’été c’était brûlant le long des troènes en bas sur le sol pour dériver dans ton ventre qu’est-ce que je n’aurais pas inventer pour que le mur blanc ressemble à ta peau que j’ai si souvent levé comme un soleil ou comme une bouche une nuque toujours d’équerre avec sa forme quand la douleur... [Lire la suite]
Posté par d i v à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 février 2011

/ / / / / / / / / Pas bien pas bien du tout je jette un œil je suis en train de déglutir sagement derrière une baie vitrée un arbre plié par le vent dehors ressemble à s’y méprendre à un genou en plein effort en train de se plier parce que le corps n’existe plus. Je mange avec tes doigts au même feu. La même nourriture pour être fragile. Je t’attendais. Je ne peux pas m’y faire. A l’absence de camions dans la chambre. C’est ça c’est ça avance dans le tunnel qui a une eau propre au cou et tu pourras me... [Lire la suite]
Posté par d i v à 02:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 février 2011

Les étendues désertées

/ / / / / / / / / Ce matin je suis une femme qui monte les escaliers je me laisse faire quand je lui parle d’un ou de plusieurs ciel bleu qu’il a vu mordre dans nos mains je veux monter tout en puissance non je n’ai pas l’oreille cassée j’entends très bien autour de moi et par tranche de 1 000 la moiteur analogique du désir et la santé mentale de la peau privée de nourriture et d’espaces verts pour respirer je me débats comme je peux dans la souffrance inter-dite tout en gardant dans mon ventre et dans... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2011

: : : : : : : : : : J’ai retrouvé mon masque d’enfant. Perdu entre deux rochers. Il n’est plus de couleur brune. Il n’y a plus les liserais violets. Ni le fond bleu. Il est différent. Il est plein de sable. J’en ai pris un petit peu. J’en ai mis dans ma bouche. Pour savoir s’il était encore frais. Et puis j’ai continué la route. J’ai regardé le saule. J’ai ouvert la porte du garage. J’ai retrouvé mes habits d’enfant. Mes dentelles. Mes chaussons rouges. La peau n’est plus ce qu’elle était. La peau a... [Lire la suite]
Posté par d i v à 11:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 février 2011

. . . . . . . . . . . . LETTRE OUVERTE / / / / / Et Moi qui n’étais même pas un lac transparent Tombé dans quelque chose de jaune Pour calculer la profondeur Du passé je suis bête Qu’un tirage de maillot rouge Raillé au bord du terrain Dans la pénombre d’une cage Heureuse pour filtrer L’eau tombée d’un toit Ou de tes jupes Maintenant qu’elles sont vertes Et flottantes dans le... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]