09 mai 2009

. . . . .............. .- PETIT a - écriture prophétique - so - 2 008/deux mille neuf - C'est la sale perspective de mourir un jour - qui m'influence - un peu - je sors de là - je prends l'air - je vais chez le dentiste - pour protéger l'émail - et prolonger le nerf - comment l'écrire - par le plâtre - plus détaché - la dessiner la chambre - blanche - tourner autour - tourner la page -  pourrir la plante - avec 73 % de fer - en arrière plan - j'aimerais cacher - cette boite - dans une plus grande - boite hermétique -... [Lire la suite]
Posté par d i v à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2009

; ; ; ; CESTLAFIN ; ; ; ; ; ; ; ;
Posté par d i v à 03:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2009

. . . . ROMANCE . . . . . . . . ....;;;.;;;;;....La machine à cailloux, les fluides corporels, la soucoupe pleine de fruits, sur la table, c’est ça le rêve des enfants rouges, la volupté, tendre, de tendre les bras, symboliques, mon amour, où ça nuit, avec beaucoup de couleurs, dedans, des adresses, porteurs de vies, en principe soi, quand il touille, en principe, des cris d’enfant, dans du soleil, des fils de soie, bougent, de temps en temps, ça donne un texte, un viol d’enfant, une romance,... [Lire la suite]
Posté par d i v à 02:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2009

. . . . QU'ELLE MORT ? . . . . [ A son réveil elle était seule et le resta durant toute la semaine qu'elle passa au CHU de la ville. ] [ c d ] . . . . Mon pauvre amour ouvre sa braguette pour que j’ouvre la bouche en grand ce que je fais immédiatement sur une table que j’ai toujours j’enfile sa nouvelle jupe pour me mettre à quatre pattes et ravale sa salive pour apprendre à me connaître un peu mieux il faut que je finisse ce livre mon œil bleu est de plus en plus aigu comme un chant qui a... [Lire la suite]
Posté par d i v à 06:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 avril 2009

. .. . . . 100% coton . . . la vie ne vaut rien non la vie ne vaut rien pisse dans mes mains attrape mon souffle comme tu peux chante dans mon ventre chie dans mes cheveux chie mon amour dans mes deux mains ouvertes je te les donne par cœur si le cœur t’en dit chie dans ma bouche dans ma boite dans les lectures je veux sentir ta belle couleur mais je vois que la clôture est abîmée tout autour les beaux jours tout ça les beaux jours le parfum des beaux jours je vois des fleurs... [Lire la suite]
Posté par d i v à 05:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2009

.; . . . LE GENIE DU NOUVEAU ROMANTISME FRANCAIS . ; . . ; ; ;sur châssis classique 100% coton 81x65cm acrylique eau Excrément - d i v - avril 2009 ; ; ; ;
Posté par d i v à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2009

;; ; ; ; ; ; ; images volées ; ; ; ; ; ; ;; ; ; ; ; ; ;
Posté par d i v à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2009

; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; LE CHOIX DU CHRIST ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 . . . . . . .
Posté par d i v à 16:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mars 2009

; ; ; ; ; Pêt.Eau.Elle ; ; ; Je ne me fais plus confiance. Je fais le poing avec de l’eau. C’est silencieux. Odorant. Nacré comme une prunelle. Avec deux trois gouttes. De sang. Dans l’œil. Pas +. Pas. +. J’ai dit pas plus. Tu peux casser la carafe d’eau avec les agrafes. J’ai fait un cercle. Comme ça machinalement avec un doigt sur la détente d’une fenêtre. Mon cercle est fini. Ça coule un peu. Sur les côtés. C’est frais. Elle le regarde fondre. Disparaître dans... [Lire la suite]
Posté par d i v à 11:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2009

/ / / / / / /                 / / / / j'oublierais tout de toi / / / / [ Au fond j’ai toujours su Que j’atteindrais l’amour Et que cela serait Un peu avant ma mort ] [ m h ] / / / / / /                                                   J’oublierais tout de toi / Le bois qui craque / Ton corps qui se fendille / Et... [Lire la suite]
Posté par d i v à 02:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]