05 janvier 2016

                                             
Posté par d i v à 20:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2015

                                      J’ai perdu l’innocence Le secret des éoliennes géantes Génératrices de vent de lame et de vitesse Dans mes cheveux mouillés Par les larmes de mon père Qui m’embrassait là-haut Dans des jardins Quand j’avais peur Du bruit ou d’un orage Contre les taules J’ai perdu mon enfance Une étoile de mer dans les poches Mon seau emporté par des vagues Au loin c’était l’horizon Les mats... [Lire la suite]
Posté par d i v à 23:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 novembre 2015

                  hommage national aux victimes des attentats du 13 novembre [ Je salue cette génération nouvelle… ]      [ françois hollande ]                                
Posté par d i v à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2015

                                  On ira demain Tous les deux Tous les cinq Te dire adieu Là-bas Où tu reposes Tout doucement là Dans les feuilles Dans les lacs Posés à l’envers Et tu verras Le temps qui passe Entre nos doigts Quand il est tard Quand il est né Quand nous serons Plus là La peau puis le chagrin La peau quand elle s’en va Sous le chemin des larmes En contre bas C’est le désert Et le silence Qui nous empêche De suivre... [Lire la suite]
Posté par d i v à 02:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 septembre 2015

                                    ESTHER     Tout ça c’est finiTout ça c’est finiTout ça est dans la peauSous l’enveloppe Dans le corps De l’autre Que je ne suis pas EstherOuvre la fenêtre Et regarde Et le perd Il ne reviendra pas Son amour est mort Et l’autre qui cherche un concept Dans les draps Des cheveux On est mort On bouge On est sur le ventre On bouge On est mort Dans la voix de quelqu’un d’autreQui disait... [Lire la suite]
Posté par d i v à 02:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2015

                    [ le chant des oiseaux est comme ma respiration ] [ e z ]                      
Posté par d i v à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2015

                        L'ENDROIT DU COEUR     Eau Mon bateau coule Il est lent Dans les flot Sur le dos Sur un ongle Coupé depuis l’aube Il y a du sang qui coule Sur un linge blanc Cassé comme cette fenêtre Qui donne sur la cour Ouverte Elle était belle La rue tout à l’heure Avec l’arc en ciel Au milieu de la route Quand l’orage est passé On comptait les gouttes Et puis non C’est l’été Tout est possible Maintenant Et tout... [Lire la suite]
Posté par d i v à 22:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 août 2015

                                         les restes d'un soleil triste           tout le monde veut voir ce lieu magique  qu’est le corps  et le désir dans l’autre  suis-moi  mais ne le refait pas  jamais  tous les jours  je suis nu dans toi  pour en sortir un peu  car il faut  toujours ouvrir des portes  devant soi... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 juillet 2015

                                      l'appel du vide [ part III ] [ c ]           ... et j'ai oublié où la nuit tombait et j'ai oublié où le monde  où, le monde dans le noir du noir, tes yeux glissent  de réel en réel, jamais le même jamais, le même soleil  où tu plonges et où tu prolonges tes désastres mon ange  mon ombre  ma peau  j'ai oublié mon nom il... [Lire la suite]
Posté par d i v à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

                                  Dans la cour Ensoleillée Où J’ai couru toute la nuit Sur mon dos Epuisé Par tes mots Que j’encaisse C’est terrible Et en même temps Liquide Quand ça passe Ça va tout droit Ça se faufile C’est là C’est bien ici T’as raison C’est l’homme Dans toute sa splendeur Qui se vide Toute la journée Toute sa vie Par le corps Par le livre A faire et à défaire Sa peau son sel Son propre cri Sale En rupture Encore... [Lire la suite]
Posté par d i v à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]