27 novembre 2009

: : : : : : : la maladie d'amour vendredi 27/11/2009 17:22 : :[ marre des faux psychotiques conseillers en audit financier qui se la jouent border-line moi je suis un vrai de vrai certifié iso 9000 ] [ un gros con ]: : : : : : : : : La maladie d’amour, je l’ai contracté un jour dans un bac à sable, blanc, avec des bordures grises autour, il faisait beau, j’avais une barre dans l’estomac et dans l’aorte, j’étais coincé, je me tenais debout, j’étais toujours collé à son front, je... [Lire la suite]
Posté par d i v à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2009

; ; ; ; ; Re: Journal d'un idiot II jeudi 26/11/2009 17:30 ;; / Mardi, je pense à rien, on va se la faire voler, oui, si l’on continue comme ça, je me balance, de droite à gauche, je suis une petite fille, verte, je joue, je me balance, je ne sais pas écrire, je ne sais pas parler, de la terre fraiche aussi gentille que moi, coule en abondance, et ça patine, je touille dedans comme un soldat, ça vole, je fouille dedans avec mon nez, ça vole encore, je cherche les restes d’un ancien festin, dans les branches... [Lire la suite]
Posté par d i v à 17:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 novembre 2009

.. . . . . . .. Impatients désirs mercredi 25/11/2009 18:28 .. . .. Je l’étais je recommence j’arrache des baies sauvages avec des pierres mes seins ressemblent à du chardon bleu croque dedans comme on n’a jamais croqué dans l’écorce d’une mangue amer passe et segmente-moi avec tes ongles fais-moi des dessins droits dans le dos toutes ces formes qui seront faites à la craie sanguine avec nos autres chutes qui nous plongeaient dans l’eau c’est ça le nivellement ouvert du diaphragme le plus... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2009

; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; ; Liaison: 3/2 ; ; ; ; c’est l’appareil dans les dents, qui fait que je suis romantique, ça donne des ailes, ça donne toujours mal à la tête, tout ces machins là qui brillent avec nos dernières forces, allez, allez, tu sais tout ça comme les machines, j’étais toute excitée dans tes bras, alors je n’ai pas pu regarder jusqu’au bout l’émission hier soir qui parlait de forme sévère, tu dis, parc, hirondelles en chemin, grattez-vous vite la... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2009

A

: : : : : : montre moi ton petit cul blanc tel une anguille un chat une tête d'épingle une soucoupe j'ai mis dedans la couleur de tes yeux de ton genou ta langue tu sais je viens d'apprendre quelque chose de capital c'est blanc comme une douleur au pied on nous signale du beau temps pour demain j'ouvre nos fenêtres en grand tu sais le vent tout ça un décor qui s'installe avant de jouer toutes les machinations le bruit de la peau avant chaque désir la mer avec ses petites vagues qui viennent lustrer le sol le sel la cage ou la... [Lire la suite]
Posté par d i v à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 novembre 2009

; ; ; ; ; ; ; ; LIVRET RELIGIEUX de la Famille Chrétienne . . . Ce matin je me suis levée vers 5 heures, 30, j’ai raté ma vie, il faisait encore nuit, je suis un con. C’est la dernière phrase du bouquin que j’ai lu, avant lui, tu descends, c’est presque là, la salle de sport, à la fois physique et féminin, c’est dans 45 minutes qu’il fera le plus chaud, à l’avant du bateau, sur le fer, de la tête aux pieds. On s’en fout. De se casser la gueule dans l’escalier, et si ça me... [Lire la suite]
Posté par d i v à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2009

; ; ; ; d i v IL FAUT AIMER mardi 20/10/2009 18:21Que le monde entier m’acclame un trompe l’œil en plus gros ton coude du sable fin en digital un mot il faut casser 3 œufs du lait de la colle de la farine je rêve de ta peau en gélule pour me l’injecter dans le cerveau directement quand le soleil s’en va c’est la merde et les déclinaisons s’installent s’accumulent et s’ajoutent aux autres sites on regarde des choses s’empilées comme des structures dans des déserts plats c’est toujours le même acier lourd qui coulent... [Lire la suite]
Posté par d i v à 09:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2009

; ; ; ; ; d i v LA TRAVERSEE DU TUNNEL jeudi 15/10/2009 10:44[ Je suis allée voir "La douleur" de Marguerite Duras hier soir ] [ c c ] . . . . ..........................Hier soir j’ai couru quarante cinq minutes dans un parc il faisait noir un peu froid je n’y voyais plus rien du tout au loin s’espaçaient entre les grands arbres centenaires les phares des voitures puissantes qui balayaient la route avec le bruit incessant de l’eau qui cognait dans la petite bouteille d’eau que je tenais... [Lire la suite]
Posté par d i v à 13:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 octobre 2009

. . . . . . . IL FAUT AIMER . . . Je m’appelle manon alvès, j’ai été inondée, dans les reins, statu quo, quand j’y repense, j’ai fini troisième sur 150, à la course, j’ai eu beaucoup de chance, après plus rien ne bouge, qu’un mat, qu’une ligne à haute tension, dans un champ de coton, qui n’existe même pas, sur aucune carte, ni aucune piste, je regarde par la fenêtre, je viens de rater mon suicide, une cuillère à soupe dans le cul, ça fait mal, et puis c’est bon après, je la caresse, je la... [Lire la suite]
Posté par d i v à 18:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2009

; ; ; ; ; ; ; BERENICE ; ; ; ; ,,,,,,,,,,,,,,,,Veux-tu recommencer la trame à l’envers moi non plus et la raison est simple toute tracée dans la page blanche des plus belles phrases dans la doublure des portes et des tourelles fixées à l’ortie blanc dans de la porcelaine rose j’en ai fait dedans tout un dimanche du parfum macéré avec tes paumes dans la partie qui reste pour inventer des pierres un nouveau mur j’en garde encore dans mes nuits blanches... [Lire la suite]
Posté par d i v à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]